fr - en
Îles / elles
Vidéo, 16/9 noir et blanc 10'52" son stéréo, 2010

Une silhouette énigmatique arpente des paysages figés dans leur désertitude. Ses va-et-vient se dessinent comme décollés à la surface de ces images ; décors cinématographiques d’îles dans lesquelles

des personnages fictionnels se sont perdus au cours de leur histoire (Stromboli (Rossellini, 1950)

et l’Avventura (Antonioni, 1960).

Le marcheur appartient visiblement à un autre registre d’images ; un autre monde qui pourrait être celui du spectateur et non pas du protagoniste.

Il semble avoir été plongé, incrusté dans ces lieux de l’imaginaire où tout ce qu’il reste de la narration passée est l’errance et le souvenir de ces décors. Déambulations virtuelles qui seront une nouvelle invite au spectateur à hanter les images de son propre espace imaginaire pour s’y laisser perdre

à son tour.