fr - en
La Passerelle
Installation vidéo double projection, noir et blanc 6'00" en boucle muet, 2007

L’installation vidéo La Passerelle souligne le lien

entre deux films que l’espace et le temps séparent pourtant : Prima della rivoluzione (Bertolucci, 1963) et Les Amants réguliers (Garell, 2005). Deux époques

et deux réalisateurs distincts pour deux histoires d’amour et d’idéaux de jeunesse sur fond de mouvements sociaux des années 60.

Un pont est créé entre ces deux univers filmiques, mettant leurs personnages féminins respectifs face à face. Deux scènes similaires où celles-ci couvrent leur futur amant d’un regard séducteur sont extraites, ralenties, remontées et mises en vis à vis. Leurs deux regards s’ignorent, s’évitent et se croisent enfin, dans un temps étiré, suspendu, au bord de

l’immobile et du photographique.